soutien des vététistes

La Mountain Bikers Foundation, association nationale qui a pour but de promouvoir la pratique d’un VTT durable et responsable a publié un article de soutien sur son site mbf-france.

lire : http://mbf-france.fr/articlesentinelle/3126/

Le président de MBF a également adressé un courrier au commissaire enquêteur.

Centre de ressource national pour le développement durable et responsable du VTT, MBF conduit des actions auprès des vététistes pour les sensibiliser dans leur pratique et leurs actions locales, ainsi qu’auprès des institutions pour les aider dans leurs réflexions et éviter des interdictions de pratique par manque de connaissance.

Compte rendu de la réunion en mairie du 16/11/2016

Cette réunion s’est déroulée en présence de quelques randonneurs, un représentant de la SCI MACHAVAL, les salariés de la mairie et un élu.

Les représentants de la mairie ont présenté le sujet et assuré que tous les propriétaires riverains ont été avertis sur la demande d’aliénation. Ils ont décrit ensuite les chemins 1 à 1 en indiquant qu’il y a une interruption du chemin N° 1 par une voie privée au niveau de la Gardette.

En questionnant sur les projets de la SCI, son représentant a répondu que le gérant de la SCI, un industriel du pays, né au pays, a acheté cette propriété de 66 ha.

Elle comprend des chemins privés, notamment celui qui descend jusqu’à la Dolce Via fréquemment empruntés par des promeneurs, une châtaigneraie où beaucoup de personnes ont pris l’habitude, depuis une quinzaine d’années, qu’il n’y ait plus de propriétaire pour prendre leurs aises. Maintenant le nouveau propriétaire voudrait être chez lui.

Le projet touristique consisterait à un parc pour vélos électriques avec un tracé déjà commencé et un bâtiment pour recevoir ses clients.

Pour le projet agricole, ce serait quelques cochons dans la châtaigneraie et des légumes pour faire des repas bio aux clients.

Pour compenser l’interdiction de circuler sur ces chemins, il a été proposé de ré-ouvrir le chemin rural de l’Hoste pour rejoindre la route de Malleval, et une autorisation temporaire, par convention, pour des manifestations ponctuelles bien ciblées.

Les randonneurs ont rejeté ces deux propositions car elle n’offrent pas les conditions raisonnables pour tout sport de pleine nature notamment le VTT.

l’enquête publique

L’enquête publique du 14 au 30 novembre 2016.

Ci-dessous les documents de l’enquête publique qui contiennent de fausses informations qui tentent de justifier l’aliénation des chemins publics au profit d’un investisseur privé, la société Machaval 2 (Philippe PERRIER, gérant).

http://french-leader.com/report.php?siret=75249296700019

Télécharger la notice explicative de l’enquête et le plan des chemins concernés :

Notice enquête

Plan chemins web