Nous ne sommes pas seuls !

Nous avons reçu ce témoignage de nos amis défenseurs des chemins du landais :

Amis(es) de la Randonnée bonjour,

Nous tenions à porter à votre connaissance sur une situation récurrente qui sans doute se retrouve également chez vous… Le citoyen randonneur, propriétaire riverain…., nous a fait part de ce malaise, de son malaise. Il a souhaité en faire part. C’est en cela que cet article paru dans le quotidien régional Sud-Ouest du 30 novembre vous permettra d’apprécier !!! En tout cas en espérant que des prises de conscience s’élèvent…

Nous profitons également pour l’occasion et dans le cadre du mouvement des Gilets Jaunes que si le pays en est là c’est aussi à cause de certains maires et élus heureusement pas tous du monde rural, que l’État s’est désintéressé de notre environnement car justement ces certains maires et élus ont favorisé l’intérêt privé à l’intérêt général pour que des appropriations de chemins qui viennent toujours plus abreuver la soif de ces certains propriétaires terriens, lesquels ces certains font du copinage…

Si vous le souhaitez, vous pouvez vous adresser à celui qui a souhaité porter haut sa situation: lionel.gauthier.24@orange.fr

Tout cela a favorisé la désertification des territoires ruraux…., chez nous à Fraisse on compte 2.150 hectares pour 160 habitants. Notre maire écrivait dans le magazine de la communauté d’agglomération de Bergerac que nous nous les partagions. Ah pour le lecteur c’est balaise !!! Mais la réalité est toute autre. Seuls 4 hectares sont partagés….. Pourtant le maillage des chemins ruraux de notre territoire est très très important pour notre commune située entre la voie verte de la Vallée de l’Isle et la voie verte en cours de réalisation le long de la Dordogne.

Alors oui, le maire de Fraisse a contribué au malaise que porte le mouvement des gilets jaunes dans sa globalité. Nous souhaitions vous faire part de cela.
L’association Amis-Chemins avec laquelle nous avions porté un plaidoyer sur le sujet auprès du Conseil Départemental a aussi mis en avant certains faits. Cela permet au moins de signaler du Nord au Sud de la Dordogne des situations absurdes…

Merci Amis(es) de la randonnée de toutes catégories pour avoir prêté attention.

Jean-Henri Hoffmann

 

Un article est paru dans le quotidien Sud-Ouest du 30 novembre 2018

Télécharger l’article en pdf :

Les chemins ruraux de la discorde 1 

Les chemins ruraux de la discorde 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.